Presentation

veronique-arlette.over-blog.com

« LA BONNE VOLONTE MONDIALE »

 

 laBonneVolonteMondiale

 

La Bonne Volonte Mondiale a ete mon berceau, mais j’ai eu la « Grande Chance » d’etre bercee aussi par des etres d’une infinie grandeur d’ame dont « le c?ur » est emplie d’Amour. Je les ai rencontres au travers des religions bien sur, mais aussi dans la rue, sur le terrain de l’engagement et de la decouverte.  Je leur rends hommage chaque jour a travers tous mes ecris. C’est le temoignage « d’une bonne volonte » dans leur apprentissage. « Qui suis-je  aujourd’hui », car je suis impregnee de tant de « bonne volonte » reunie en moi, sous diverses formes. Comme tous les catholiques qui m’ont vus naitre, la Lucis trust qui a poser mes fondations, tous les Maitres qui m’ont eclaires de leurs presences par leurs lectures, tous mes Amis Bouddhistes qui m’ont fait prendre Conscience de « qui-je suis », tous mes Amis Musulmans qui partagent leurs prieres avec moi, tous les « Etres » qui ont croises ma route et tous ceux qui ont partages leurs decouvertes, sur notre chemin commun fait de « bonne volonte ».  Tout cet enrichissement juste pour m’aider a retrouver mon origine. Aujourd’hui je suis tout cela abondamment. Alors « merci » a vous tous pour votre « Amour » et votre « bonne volonte ».  Recevez en contrepartie toute mon Amitie Bienveillante et Salutaire. Ce partage dans l’Amour Fraternel nous ouvre toutes grandes les portes, de ce Nouveau Monde comme une pure offrande. Vous trouverez fidelement retranscrite ici, les bases fondamentales de la Lucis Trust, parce qu’elles sont un pur enrichissement personnel, qui vous eclairera beaucoup sur la voie du developpement du « soi ». Veronique-Arlette le 12 Aout 2011


La Bonne Volonte Mondiale est un mouvement international qui ?uvre pour la mobilisation de l'energie de la bonne volonte et l'etablissement de justes relations humaines. Elle a ete creee en 1932 en tant qu'activite de service de la Lucis Trust. En Grande Bretagne, la Lucis Trust est inscrite au registre des associations sous la raison sociale "Educational Chatity". Aux Etats-Unis elle est enregistree comme une association educative a but non lucratif et donc non sujette a l'impot, tandis qu'en Suisse, elle est enregistree dans la categorie des associations a but non lucrative.
La Bonne Volonte Mondiale est reconnue par les Nations Unies en tant qu'Organisation non gouvernementale. A cet effet, elle participe regulierement a diverses activites de l'ONU. Quant a la Lucis Trust, elle dispose du statut consultatif aupres du Conseil economique et sociale des Nations Unies.


Sa devise est :

" Il n'y a pas de religion plus elevee que la verite "

 

Faire aux autres ce que vous aimeriez que les autres vous fassent


Cette maxime exprime une base de l'elegance : agir avec douceur, pour aider a devenir meilleur. Demeurer detache de ces attitudes parfois obligees et communes du quatrieme regne, liees au monde de l'emotionnel et du desir, et montrer par contre l'exigence du Bien, du Beau, et du Vrai; c'est a dire faire preuve de fermete quand il le faut, de la severite si necessaire, de la durete en dernier recours quand l'autre s'abandonne a des comportements desastreux pour lui et les autres. 


Pensons a cultiver ce qui enrichit l'etre : la paix, la serenite, la defense des espaces divers de liberte,  et le refus de ce qui aliene la liberte  c'est-a-dire les interdits. 

 

Les 12 observances

 
Vivre avec un esprit sain, c'est s'employer a rayonner, diffuser des energies de lumiere. 


Pour avoir acces a celles-ci, il est important d'acquerir du discernement sur ses propres faiblesses de comportement, et de tendre a mettre en pratique, avec une vigilance constante, des qualites energetiques emanant de plans (ou niveaux de conscience) superieurs et s'exprimant comme vertus. Celles-ci sont liees directement a des aspects specifiques de l'energie sous ses differentes facettes. Elles sont au nombre de douze et peuvent se repartir en trois courants majeurs. Douze qualites vertueuses placees sous trois energies majeures :
 Liberte, Egalite, Amour . Ces observances seront parfaitement integrees quand elles deviendront innees, c'est-a-dire instinctives pour l'etre. 

 

L’Egalite situe la Racine de Vie dans la Vie « Une »


L'Unite de groupe :
Non a la separativite, l'autre est une partie de moi-meme. Dans ce phenomene d'Unite de la Vie il y a processus de multiplicite afin de colorer la richesse de vie. Les abeilles et leur reine fonctionnent sur ce principe. C'est etre en Conscience avec l'Un. Les ames deviennent L'Ame.

 

La goutte de vie dans l'ocean de Vie. Nous sommes tous egaux en potentialite, nous ne le sommes pas en realisation, mais en temps cosmique c'est insignifiant.

Particularite majeure de l'ere du Verseau et du septieme rayon : la notion de groupe est largement developpee.

Ces groupes ne manifestent ni sentiment de separation, ni ambition personnelle ou de groupe. Ils ne manifestent aucune ambition de grossir le nombre de leurs membres puisqu'ils savent etre tous membres d'un seul groupe mondial.

 

L'Unicite de la vie : 
Quand l'etre a pleinement integre l'Unite, il peut commencer a vivre l'Unicite superieure et verticale. Par ces deux qualites vecues, il se prepare a la deuxieme fusion ; celle de son ame et de sa Racine de Vie (ou monade). Il y a processus d'identification au Pere. L'etre passe ici dans une nouvelle phase de realisation, et recoit en consequence de nouvelles energies appropriees liees a l'aspect Vie. 

Le Respect de la difference : 
Cette difference traduit la richesse de la Vie. Notre veritable richesse est dans la diversite ; autre ligne d'expression de la Vie. Pour l'echelle des vies, nous n'avons d'autre rayonnement que la seule lumiere de Vie qui est la notre. Les references humaines (sociale, de race...) n'ont aucune valeur. Le mauvais roi sera le mendiant de demain. 

Pourquoi ne pas juger ? 
Quand un etre vient sur cette terre, il s'engage, meme s'il ne sait pas, a progresser, a parfaire son evolution. Cela implique qu'il va apprehender dans la realisation de son evolution les domaines, les aspects, qui sont pour lui des aspects de faiblesse. 
L'incarnation est notre chantier de travail. Nous sommes tous plonges dans ce chantier de realisation, comme un iceberg ; il y a une partie realisee et une partie en chantier. Quand l'etre va choisir ses influences, il va les choisir pour parfaire son travail mais aussi pour corriger ses faiblesses. Ainsi on pourra penser que quelqu'un est " sec ", qu'il manque d'affectivite... Mais, qui peut dire, si dans ses vies passees, il n'a pas ete sous des influences permanentes de l'amour qui l'ont amene a etre un " mouton " et a se " faire tondre " ? Dans cette vie, il a peut-etre choisi de prendre, par exemple, la ligne d'energie impaire pour reequilibrer. La racine de vie prend toujours les lignes pour ciseler, parfaire vers le diamant : la Perfection, vers le cristal : la Purete. L'etre doit sortir du regne humain en tant que cristal diamant.

Ne pas juger, c'est aussi agir avec prudence.
Juger, critiquer peuvent etre provoques par le fait de trouver chez l'autre, meme de facon inconsciente, quelque chose qui nous derange car ancre d'autant plus profondement en nous comme lunaires - lunaires qui nous aveuglent. On a tendance a voir chez l'autre ce que l'on ne voit pas chez soi. Juger, c'est projeter sur l'autre ses pollutions, sa pensee, ses paroles, qui sont autant d'agressions energetiques. Il faut comprendre que beaucoup de chocs que connait l'etre viennent de ce qu'il a recu dans son enfance des projections, meme non dites, simplement exprimees mentalement, et qui sont venues se deposer sur lui, etant lui-meme non permeable a cela. Ne pas juger c'est aussi avoir la sagesse de mesurer cette loi de la vie incontournable qui est : notre pensee est de l'energie. En critiquant, en jugeant, nous sommes un pollueur qui est le premier pollue. L'individu aura a nettoyer, a epurer toute cette pollution dont il aura charge ses vies microcosmiques qu'il appelle a chaque pensee, a chaque parole. Critiquer ou juger, c'est projeter une agression sur autrui. Cette attitude releve de l'irresponsabilite avec les consequences incontournables qui en decoulent.


L'innocuite qui signifie ne jamais nuire a personne, ni en pensee, ni en parole, ni en acte, est le comportement du sage s'appuyant sur les fondements de la loi de retribution. Il laisse l'autre a son karma.  La, nous retrouvons la symbolique des trois singes : l'un se voilant les yeux, dont la signification est : " Je ne me mele pas des affaires d'autrui" , celui qui se bouche les oreilles : " Je n'ecoute pas le mal qu'on dit d'autrui", et celui qui met la main sur la bouche : " Je ne cause pas de mal a autrui", sous l'aspect "Je ne dis pas de mal d'autrui, je ne fais pas de mal a autrui". En appliquant ces trois principes l'homme se place en etat d'innocuite, et bien sur, il fait un pas vers le secret du bonheur au sens ou il ne projette pas, dans son futur, les causes qui genereront les effets en retour. Si on accepte ce comportement relationnel, on evite de se demander : " Qu'ai-je fait pour que je connaisse ce qui m'arrive ? " Cependant, apprehender les problemes de quelqu'un avec autrui pour voir clair dans l'analyse, chercher les elements qui creent une situation, une faiblesse, pour y apporter aide vis-a-vis de l'interesse n'est pas critiquer, s'il n'y a pas de jugement.


Si l'on comprend que nous pouvons aider les autres a devenir meilleurs, a ce moment-la, devant des faiblesses, 
nous avons deux attitudes possibles : nous avons la possibilite de faire saisir a l'autre ce qui n'est pas de bonnes relations, si cela est possible, par la parole, si cela ne l'est pas, uniquement par la pensee.

 

Etre silencieux ne veut pas dire que l'on ne puisse rien faire. Etre silencieux, c'est demeurer, sans provoquer une reaction negative chez l'autre ; reaction qui serait de cette nature si la personne en question n'etait pas receptive aux propos qui seraient tenus.

Etre silencieux, c'est rester rayonnant meme si tout s'agite autour de soi et garder ce regard en permanence: nous sommes tous dans une meme unite de vie en manifestation, d'ou l'interdependance, l'interactivite des elements qui composent cette unite. 

 Etre bienveillant, c'est avoir cette attitude pour adresser a l'autre, par la pensee, par la parole, par l'exemple, l'incitation a la comprehension d'un depassement, de sortir d'idees bien arretees et qui le limitent dans sa progression. 

C'est aussi etre detache de l'attitude de l'autre en ne prenant pas pour soi le comportement qui est le sien, mais en s'interrogeant, en se demandant : " Que puis-je faire ou dire pour l'aider a progresser vers de justes relations avec autrui ? ".

 

Un rien suffit parfois pour modifier le regard d'autrui sur les choses de la vie. 


Montrer l'exemple : 

Vivre dans le monde des humains en ne creant pas de dissonances, en n'ecartant pas les autres, c'est accomplir sa mission de vie, son dharma, et par la, exprimer une facette de la verite dont les autres ont besoin et qui les guidera. 
C'est rayonner magnetiquement et se reveler en tant que Serviteur de la Vie tout en collaborant au plan divin selon la volonte de Celui qui donne la vie a la planete. Par son attitude, l'etre attire l'autre vers une identification du Pere. 
Montrer l'exemple sous-entend : tendre l'autre joue. Ce qui signifie : agir et reagir en tant qu'etre, et non pas en tant que personnalite.

Exemple : 
Mon voisin me donne un coup de poing, trois possibilites s'offrent a moi :

Premierement : je lui renvoie un coup de poing dans la figure. Ici, la personnalite s'exprime.

Deuxieme possibilite : " Toi, tu ne perds rien pour attendre ! ".

Troisieme possibilite : " Comment aider cet etre a ne plus avoir ce comportement ? ".

 

Le plus bel exemple est dans Les miserables de Victor Hugo : Jean Valjean vole un pain par necessite, il est completement bloque sur cette societe. Il s'evade du bagne de Toulon, remonte sur Paris ou il est accueilli chez un sage; Mgr Mireille qui lui donne gite et couvert. Au petit matin il se sauve avec l'argenterie. Arrete par les gendarmes, il leur dit : " C'est Mgr Mireille qui me les a donnes ". Confrontation avec l'eveque, mais ce dernier lui dit : "Mon ami, vous avez oublie les chandeliers ! ". Jean Valjean est interloque. Mgr Mireille poursuit : " Mais c'est ton ame que je t'achete ! ". Et Jean Valjean fera bon usage, suite a cette main tendue. Il y a aussi peut-etre le fait de se dire : " Aimons nos ennemis " ; ils representent l'aiguillon revelateur de nos faiblesses qui deviendront des forces et feront ?uvre de notre propre liberation. Nous avons tous un passif.


Dans la traversee du regne humain, il nous a fallu sortir du regne animal et il nous faudra arriver a l'etat du sage. En ce sens, nous trainons tous derriere nous des " casseroles " du passe, poids karmiques qui seront a solder.  Dans cette vie presente, nous pouvons avoir choisi de solder des erreurs du passe en tant qu'etre, et par consequent, de les avoir ecrits dans notre destinee. Nous allons donc vivre des epreuves liees a ces faiblesses. A cette fin, un " agent liberateur " vient nous livrer l'epreuve. Ce sera donc par exemple un agresseur, un voleur etc. Par definition, cet individu est a un stade moins avance que le notre, et il connaitra en son temps le meme lot. Mais en l'etat, nous devons le voir comme un agent liberateur d'erreurs du passe.


Aimer, ici, signifie pardonner. 
Le negatif laisse un germe de sa presence dans le parcours des vies, et ce germe ne peut etre retire que par le pardon. Tant qu'il n'est pas retire par :

" Je me pardonne " c'est-a-dire " je demande humblement pardon, au Pere qui est en moi, d'avoir eu ces faiblesses ". Il s'agit d'accepter avec humilite qu'on a pu tout faire dans la traversee du regne humain.

Et " Je lui pardonne " car cet agent etait necessaire pour me liberer. 

Le pardon efface la trace, autrement le germe demeure. Montrer l'exemple, c'est ouvrir la voie pour ceux qui suivent.


L’Amour Exprime la non-separativite des ames


L'Amour :
" Aimons-nous les uns les autres ", cette expression emise par le Christ reflete l'aspect fraternel de l'Amour. Amour recouvre egalement une notion beaucoup plus vaste que celle apprehendee usuellement. L'amour dans sa dimension cosmique s'exprime par la loi d'attraction et de repulsion. La loi des vies, des atomes qui se positionnent les uns par rapport aux autres. Cette loi prevaut dans toute la manifestation de la nature depuis les regnes microcosmiques jusqu'aux regnes macrocosmiques et l'evolution cosmique elle-meme. 

Pratiquer de justes relations humaines, c'est etre en harmonie avec la symphonie universelle, et integrer que nous sommes l'Un en manifestation dans ses myriades d'aspects. Concevoir que celui qui est en difficulte, parce qu'il a des faiblesses, est notre champ (chant) d'amour. On ne peut pas se reveler etre un sage si on n'affirme pas cela. 
Mais etre Amour, c'est aussi etre dur, exigeant, et severe quand il le faut. Voici une notion que l'homme devra concevoir et depasser. Elle n'est plus liee a l'aspect spirituel (detachement spirituel), mais a l'aspect volonte divine du Pere.  Autrement, comme le montre la pensee du 4eme regne, il est facile d'arriver a cette aberration : " Si le pere existe, il ne permettrait pas cette vie de souffrance sur la terre ! " ou encore : " Il n'y a pas de justice divine ! Celui-la est ne tordu, bossu, mal foutu… ", Pensees que l'on rencontre encore sous cette forme : " Ce stupide et mechant individu embete tout le monde, et tout va bien pour lui ! Tandis que cette petite dame n'a que des problemes, elle est pourtant si gentille avec tout le monde ! "  Ceci fait abstraction de la loi de renaissance et de la loi de justice. 
Parce que l'etre est eternel, la vie a tout le temps de lui reclamer des comptes. Bien evidemment, nous n'avons d'autre juge que nous-memes. Quand nous deciderons, en tant qu'etre, de clarifier notre situation, nous ferons appel a de grands etres, au-dela du regne humain, pour qu'ils mettent dans notre parcours de vie des epreuves liberatrices. 

Ainsi, le karma n'est pas punitif, au contraire, il est educatif. Les Seigneurs de Karma qui gerent nos parcours de vie sont des etres qui ont du se qualifier dans une plenitude d'Amour. C'est pourquoi, vous avez cette phrase incomprehensible pour les gens d'eglise : " Ceux que Dieu aime, il les chatie ".

Pour entrer a la Maison du Pere l'etre doit solder ses comptes, c'est-a-dire rendre ses mondes, ses globes de manifestation, ses corps a l'equilibre. Il en etait le chef d'orchestre. Tant qu'il y reste quelques lunaires encore non maitrises, il doit y mettre bon ordre.  C'est un chemin difficile, car le travail doit etre fait sur soi-meme.


Mais pour changer le monde, il faut d'abord nous changer nous-memes


Amour signifie justes relations : 

 " Je ne fais pas a autrui ce que je n'aimerais pas qu'autrui me fasse ". 

La Compassion : 
" Je fais a l'autre ce que j'aimerais que l'autre me fasse (ayant acquis le depassement des aspects lunaires ? Non-soi ? Et ne faisant preuve que de motivation solaire liee au Soi), et bien evidemment je l'aide a devenir meilleur ". 

La Fraternite : 
Elle signifie en realite la non-separativite. C'est rechercher dans l'autre ce qui nous rapproche plutot que ce qui nous separe. La est le veritable enrichissement mutuel. La fraternite represente la nature meme des vies arrivees au stade humain, car en tant qu'etre, sur le plan de l'ame, il n'y a pas " ton ame, mon ame ", il y a l'ame, c'est-a-dire un ocean de vie. Elle s'exprime par les justes relations humaines, ce qui donne au terme " juste " tout son sens du bon equilibre, "le fil du rasoir" comme disait le Bouddha. 


L'Humilite :

L'humilite est la force des forts qui sont, sans armes, riches de leur lumiere. Humainement parlant, l'humilite est l'oppose de l'orgueil qui a comme racine la betise, c'est-a-dire le manque d'intelligence. Sur un plan superieur, et pour les vies en evolution, en conscience de soi, l'humilite traduit le respect de l'echelle d'evolution.  Le pere pourrait dire : " La hierarchie n'existe pas ". En effet, plus une vie est avancee, plus elle sait ce qu'est la non-separativite. Une echelle d'evolution est seule concevable. Il serait impensable de dire au Pere : "Pousses-toi de la que je m'y mette ! ". Et cependant, dans l'echelle d'evolution, les vies plus avancees n'attendent que cela, c'est une partie de leur dessein. En effet, le pere attend de pouvoir ceder sa place, en toute connaissance de cause. Sachant que les vies plus jeunes auront atteint leur pleine realisation, permettant ainsi de le liberer de son propre positionnement ou tache energetique. Il y a ici le respect de l'anciennete, lie a la capacite pour l'etre d'assumer le canal aux energies divines. C'est un relationnel energetique et technique. En image, on pourrait dire, bien que cela soit errone : le Pere supporte des milliards de volts, le jeune etre humain n'en supporte guere plus qu'une dizaine. 

 

Liberte Traduit la maitrise du non-soi


Le Depassement de soi : 

Ne jamais se laisser aller dans quelques domaines emergeant de la personnalite. Le depassement de soi signifie avoir conscience de nos insuffisances, de la dependance de nos desirs, de l'imperfection de nos pensees, de nos paroles, de nos actions. Au vue de ce discernement, il s'agit d'enclencher, par un acte conscient, mu d'une volonte personnelle, le fait de remedier a ses faiblesses. Ne jamais porter de jugement. Le depassement de soi touche egalement le concept de l'innocuite : Detachement, respect, tolerance. Mais, c'est aussi ne pas nourrir le negatif chez autrui ; ne pas provoquer chez lui de reactions negatives. Ne pas repondre au negatif par le negatif. Le depassement de soi est l'intention et l'attitude de base en vue d'acquerir des vertus, et de developper des aspects de la lumiere divine ainsi que leur epanouissement.



L'Oubli de soi : 
En se consacrant a tout ce qui est lie au plan divin, le soi peut dominer et rayonner sur la nature egoiste et separatiste du non-soi. Par le Service a l'autre, en devenant un Serviteur de la Vie, l'etre pratique l'oubli de soi. Cet altruisme s'acquiert par la pratique des vertus, l'epanouissement en soi du Beau, du Bien, du Vrai dont la synthese est l'energie de Purete. L'etre ne se place plus au centre du cercle, mais sur son pourtour.


Le Service :
" Que la volonte du Pere soit faite ". Il est attendu de Servir et non pas de se servir. Par le service les etres se realisent et etablissent la Maison du Pere sur la terre, transformant celle-ci en " Terre de Lumiere ".

Jadis, beaucoup ont asservi la vie, notamment les hommes, par manque de justes relations humaines.

Aujourd'hui, beaucoup se servent encore, au detriment du Bien de l'ensemble.

Desormais, beaucoup doivent Servir la Vie pour le Bien de l'humanite.


Mais, Servir avec un grand S, c'est avant tout aider l'autre a devenir meilleur.


La Serenite :
La serenite represente en fait la synthese des onze autres valeurs evoquees ci-dessus. Il s'agit de vivre a chaque instant et de maniere constante le quotidien dans la lumiere. Il est essentiel de ne pas avoir peur du quotidien, ni du lendemain, mais de vivre l'instant dans la lumiere. Quand nous sommes places sous le rayonnement de notre etre interieur, quand nous sommes alignes, nous rayonnons de lumiere, et tout ira de mieux en mieux. Par contre, quand nous nous laissons absorber par le quotidien, nous perdons de vue l'axe essentiel interieur, notre rayonnement, notre service. Voire, nous nous laissons aveugler, et notre quotidien devient lourd.

 

Rayonnons quoiqu'il arrive et le mal n'y pourra rien.

Alice Bailey nous dit : " La Serenite signifie le calme profond exempt de troubles emotionnels qui distingue le disciple focalise dans un "mental maintenu fermement dans la lumiere". A la surface, et du point de vue du monde, sa vie peut se trouver dans un etat de changement violent et continuel ; tout ce qu'il aime et tout ce a quoi il est attache dans les trois mondes peut s'ecrouler autour de lui ; mais en depit de tout, il demeure fermement equilibre dans la conscience de son ame, et sa vie, dans ses profondeurs, demeure paisible. Il ne s'agit pas la d'insensibilite ni d'autosuggestion forcee ; il ne s'agit pas non plus d'une possibilite d'exterioriser la conscience d'une maniere telle que l'individu ignore les choses et les evenements qui le touchent. C'est l'intensite de sensation transmuee en une comprehension focalisee ". Alice Bailey.


La serenite, c'est montrer que l'on a confiance dans la Vie ou encore " Se mettre dans la main du Pere ".

Celui-ci est une grande vie, passee par le regne humain il y a des milliards d'annees. Elle represente pour nous un absolu de Beaute, de Perfection, et d'Amour. Riche de cette experience acquise, nous pouvons nous en remettre a Lui qui connait le sens profond de notre destinee. Mais se mettre dans la main du Pere ne signifie pas non plus l'inaction ou l'inertie. Il faut rester dynamique et assumer ses cinquante pour cent de part active pour que le Pere puisse deverser sur nous ses cinquante pour cent ou opportunites positives.

Les jeunes etres qui se realisent vont prendre souvent des chemins religieux pour s'ecarter du monde et trouver la serenite dans leur approche de Dieu.

Les vieilles ames, elles, sont dans le monde et acquierent la serenite par leur intime conviction.
Pour elles, cela signifie ; demeurer rayonnant meme si tout s'agite autour de soi. Faire face en confiance, meme si le negatif tente de vous destabiliser comme par exemple par le doute qui est un element court-circuit dont se sert frequemment le negatif pour faire chuter les etres.

Pierre marche au dessus des eaux, il doute, et en consequence tombe a l'eau.

Vu sous un autre angle :

Dans la penetration du 5eme regne la premiere phase implique l'aspect mystique. Dans ce processus, il y a ce que l'on appelle la transmutation et la transformation ; c'est-a-dire la non-dependance et ensuite la maitrise du non-soi  de la personnalite. Dans ce processus la personnalite, de plus en plus ordonnee, va etre attiree par la lumiere de l'etre interieur. Celui-ci fera descendre, via les centres, les energies des plans superieurs. En reponse a celles-ci, par les centres inferieurs, la personnalite fera remonter vers l'etre ses energies, encore polluees, tant que les trois corps inferieurs ne seront pas epures, ce qui entrainera des echos perturbateurs voire destructeurs de la personnalite visibles sur les corps, d'ou notamment les problemes de sante etc. Ce phenomene de dissonance emanant de cette dualite represente l'?uvre de chacun : L'etre doit unir ses aspects d'en bas avec ses aspects d'en haut. La Serenite represente tout ce processus : faire descendre d'en haut les energies et non pas faire remonter des pollutions d'en bas, et ce, meme si tout agite. Doutez, c'est creer le non-contact. Le Pere ne peut plus transmettre techniquement son energie.


La foi signifie l'intime conviction dans la realite des choses. Mais les lunaires vont s'employer a la separativite, donc a faire douter. Il s'agit de grandir - Etre - avec force de rayonnement, afin de diffuser sur terre, en tant que relais et fontaine de vie, les energies cosmiques.


L'irritabilite represente le dernier obstacle a franchir sur le chemin de la Sagesse accomplie. Cette reaction au comportement des autres doit etre petit a petit depassee. En usant du detachement, d'une attitude secondaire, on s'ecarte de l'irritabilite. Le double regard nous permet de, symboliquement, poser sur la table le comportement ou les propos d'autrui. Avec le recul et le detachement necessaire, on evite :

De reagir, de partir en reactivite,

Et par consequent, de subir l'attitude de l'autre qui ne nous convient pas.

Ne plus tomber dans l'irritabilite nous apprend a bien distinguer les faiblesses de comportement d'autrui.

Etre en serenite, en compassion, en fraternite permet de faire judicieusement le choix du silence ou, avec douceur, impassibilite, il est possible d'apprehender ce qui se revele encore comme des mauvaises relations humaines de la part de l'autre. Cette irritabilite reste interessante ; on peut la considerer comme la derniere marche dans la realisation du juste comportement avec autrui.

 

Ce chemin de realisation est la voie la plus difficile


Il faut sortir du regne humain en etant a la fois un maitre, c'est-a-dire un bon professeur pour nos vies mineures, et un adepte des lois de la Vie, reconnaissant de facon naturelle et spontanee la Beaute, la Purete et la Justesse de ces lois. Aujourd'hui, nous rentrons dans un cycle cosmique specifique lie a l'afflux d'une energie qu'on appelle le septieme rayon. Il represente l'ordre cosmique ; sa particularite est d'unir l'Esprit a la Matiere. Par cet influx d'energie il a comme finalite de faire decouvrir a l'humanite sa realite interieure. Mais, l'ordre cosmique peut se manifester aussi par quelques chambardements dans l'univers... !!

 

Merci a la Lucis Trust, au Mahatma Koot Humi, Helena Petrovna Blavatsky, et Alice Bailey pour leur haute participation dans mon evolution......

 


 

 

Creer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Remuneration en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentes