Presentation

veronique-arlette.over-blog.com

Jeudi 13 octobre 2011 4 13 /10 /Oct /2011 09:03

 

 

Coeur-de-jade.jpg

 

Depuis mon envol au dessus de l’arbre eternel,

 Je m’affirme et me construit au c?ur de ta force,

C?ur de jade et corps de perle

Comme une guerriere fidele qui parfait son education.

Combative, j’entraine mon « observation »,

Afin de couper tous les voiles de la negativite.

 

Depuis mon envol au dessus de l’arbre magique,

Je prends confiance et me detend au c?ur de la vie,

C?ur de jade et corps de perle

Comme une porteuse de lumiere qui defend ses croyances.

Patiente, je m’exerce a attendre le bon moment,

Afin de laisser surgir la verite supreme.

 

Depuis mon envol au dessus de l’arbre de mes ancetres,

Je deploie mon lotus dans les quatre directions,

C?ur de jade et corps de perle

Comme une meditante emerveillee qui prend conscience.

Prudente, j’avance doucement sur le chemin,

Afin de ne pas me laisser surprendre par le Gardien du Seuil.

 

Depuis mon envol au dessus de l’arbre de la verite,

Je sors de dessous mon plancher plein de tresors sacres,

C?ur de jade et corps de perle

Comme une magicienne inventive qui realise des miracles.

Creative, j’offre des ecris plein d’harmonie,

Afin d’aider les autres a sortir de la difficulte.

 

Depuis mon envol au dessus de l’arbre de la connaissance,

Je rayonne comme une lionne pour ses petits attendris,

C?ur de jade et corps de perle

Comme une mere attentionnee qui aime tous ses enfants.

Bienveillante, je redige de tendres ordonnances,

Afin de guerir les ames de la souffrance.

 

Depuis mon envol au dessus de l’arbre de la compassion,

Je m’etale aussi grande que toute la souffrance des hommes,

C?ur de jade et corps de perle

Comme une enorme jarre qui avale toutes les peines.

Accueillante, j’ouvre completement mon c?ur a tous,

Afin de sauver le plus d’etres sensibles.

 

Depuis mon envol au dessus de l’arbre du Paradis,

Je vois la vie infinie et eternelle depuis la ou je suis,

C?ur de jade et corps de perle

Comme si j’etais un corps illumine de 28 protecteurs.

Richesse supreme des autres, j’accepte avec humilite de les porter,

Afin de reveler toutes leurs quintessences au monde entier.

 

Depuis mon envol au dessus de l’arbre de la chance,

Je constate que tout le monde m’attend mais peu me reconnaissent,

C?ur de jade et corps de perle

Comme une femme inattendue qui surprendrait les hommes.

Tres droite, pour redresser le c?ur des etres,

Afin de leur offrir des siecles et des siecles de paix et de tranquillite.

 

Veronique-Arlette le 13 octobre 2011

 

 

Par Veronique-Arlette - Publie dans : Perles de Poeme
- Voir les 0 commentaires
Retour a l'accueil
Creer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Remuneration en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentes